fbpx
preloder

L’Esport, eldorado en pleine croissance pour les entreprise

5 Oct 2018 | Corporate, Esport |

Image de l'article

L’Esport, ou le sport électronique, est marche et sa propagation est loin d’être arrivée à son terme. On ne peut nier que la discipline offre une opportunité plus qu’intéressante aux entreprises. La preuve : aussi bien les PME que les multinationales cèdent à la tentation de ce monde toujours aussi mystérieux mais qui cache bon nombres de trésors.

 

Un marché qui pèsera 1,6 milliard dès 2021 !

On pourrait comparer l’Esport à une start-up avec une ascension similaire aux GAFA. On n’y a pas forcément cru au départ mais force est de constater que l’Esport a acquis une popularité qui fait son succès. Alors bien sûr, il y aura toujours des détracteurs mais ce marché est en pleine expansion et attire de plus en plus de monde.

Le cabinet d’audit Newzoo a estimé que le marché de l’Esport va générer près de 906 millions de dollars d’ici la fin de l’année 2018. Un chiffre énorme. Mais ce qui est encore plus impressionnant c’est la croissance attendue les prochaines années. En 2021, ce chiffre devrait atteindre 1,6 milliard de dollars avec une augmentation annuelle de plus de 27%. A ce rythme l’Esport atteindra rapidement les 12,5 milliards générés par le sport roi qu’est le football et pourrait, pourquoi pas, un jour le détrôner.  « Il serait naïf de ne pas se rendre compte que l’Esport, les jeux vidéo ou Netflix sont tous nos concurrents », a d’ailleurs témoigné Aleksander Ceferin, le président de l’UEFA, lors d’un congrès à Bratislava, en Slovaquie. Un succès qui ne cesse de croître on vous l’a dit.

Depuis quelques temps, l’Esport se mêle un peu partout et parsème de plus en plus de terrain.

Panel de marques qui jouent un rôle dans l’Esport (©EsportsDailyNews)

Tout près de chez nous, Proximus a lancé sa chaîne « Esports TV » en partenariat avec l’ESL (Electronic Sports League), leader dans la création d’événements Esport. Les ESL Proximus Championships, tournois sur League of Legend et Couter-Strike seront diffusés sur la chaîne.

Tarmac, le nouveau média RTBF en partie consacré à l’Esport en Belgique organise les originales Tarmac Cine sessions en collaboration, entre autres, avec Kinepolis, Proximus et Twitch (réseau social dédié entièrement à l’Esport) : des tournois Esport au sein d’un cinéma.

Le groupe canal + a également lancé sa chaîne intégralement dédiée à l’Esport avec Canal Esport Club.

« L’Esport est un moyen de pouvoir atteindre les plus jeunes »

Outre le secteur audiovisuel, des marques de boissons, d’alimentation, d’automobiles, de paris sportifs ou encore de transports sponsorisent des Team Esport ou vont jusqu’à créer leur propre équipe.

Les exemples sont légions. La marque rouge et blanc Coca Cola est également très actif dans le monde de l’Esport. Elle a notamment collaboré avec EAsports avec la eCOPA Coca-Cola sur Fifa 18 dans le cadre de la Coupe du Monde virtuelle 2018.  « L’Esport c’est du sport pour une génération digitale », explique le responsable Marketing de Coca-Cola, Alban Dechelotte.

Prenons aussi Renault qui sponsorise l’équipe française Vitality pour les différents jeux automobiles et ont d’ailleurs crée une équipe : la Renault Sport Team Vitality. Voici la présentation des conducteurs virtuels de l’équipe.

 

Bastien Schupp, directeur des marques et du marketing communication pour le constructeur témoigne : « C’est un monde tellement différent. Mais c’est clairement l’avenir, il y avait nécessité d’y acquérir de la connaissance ».

Aussi, la compagnie AirAsia sponsorise l’équipe asiatique Mineski qui a fait ses preuves sur le jeu Dota 2. Allan Phang, en charge de la communication autour du Esport pour la compagnie aérienne explique que ce partenariat peut permettre à la compagnie de toucher un public plus jeune : « Nous avons conscience de la tendance. Les plus jeunes ne regardent plus la télévision, ne lisent pas de journaux, ont installé des bloqueurs de publicité sur leurs appareils, l’Esport est un moyen de pouvoir les atteindre », ajoute très lucide M. Phang.

Enfin, Voyages-SNCF a créé une équipe esport, la Team Loco, composée de 17 collaborateurs. Une manière aussi de créer une cohésion et une vraie culture d’entreprise.

Team Loco de la SNCF

Ce n’est qu’un bref aperçu des acteurs qui investissent dans l’Esport. Dans les années à venir, on pourrait imaginer toutes les grandes marques pouvant être en concurrence plus seulement au niveau du marketing mais aussi sur la scène Esport avec chacune leur propre équipe. E-contest champion Esport devant Coca-Cola, ça le ferait non ? 😉

Bref, les entreprises doivent prendre conscience que le marché de l’Esport ne cesse de grandir et pourrait rapporter encore plus gros qu’il ne rapporte aujourd’hui. Les jeunes ont une attirance particulière pour ce secteur. Créer un département Esport dans une entreprise peut permettre de fédérer les employés et d’oublier en quelque sorte le milieu professionnel parfois stressant.

Laissez-nous un commentaire

N'hésitez surtout pas à nous laisser un commentaire, nous nous ferons une joie de vous lire et de vous répondre !

Vous pouvez également nous contacter via cette page.

Vous êtes un professionnel et vous voulez que l'on organise votre prochain repas d'entreprise ? Cliquez ici pour en savoir plus !

0 commentaires

Pin It on Pinterest